Les Projets de la Fondation

Afin de remplir notre mission qui est de combattre la pauvreté et la faim dans la République Démocratique du Congo (RDC), notre Fondation a choisi d’aider les habitants de Kamiji, une région située dans la Province de LOMAMI, à redémarrer la ferme agropastorale qui existait sur ce territoire jusqu’en 1991. À la suite des pillages et des incursions de diverses factions armées, le cheptel de 3600 bêtes a été entièrement décimé et la ferme abandonnée. Entre 2003 et 2009, période au cours de laquelle le pays a commencé à reconstruire lentement son tissu économique détruit, la ferme de Kamiji est à la recherche d’une bouée de sauvetage pour relancer ses activités.Notre Fondation se veut cette bouée de sauvetage.

Depuis que nous avons commencé à les aider à la fin 2009, la Coopérative Agropastorale de Kamiji a vu le jour et un groupe de 7 personnes sous la présidence du Dr Melchias Mukendi en forme le premier Conseil d’Administration. En effet, Congo (RDC) Faim/Hunger Inc. fourni le financement nécessaire au redémarrage de la ferme agropastorale de Kamiji mais ce sont les résidents eux-mêmes qui doivent prendre en charge le projet et le mener à bien.

Qu’en est-il du projet?

La ferme devra avoir pour commencer un troupeau de 75 vaches qui fournira dans peu de temps une protéine de qualité dont la population a besoin. Déjà, trois bouviers ont préparé les pâturages en brûlant la savane pour permettre au fourrage de pousser. Ils ont reconstruit les enclos et érigés des maisons pour leur famille. Une porcherie a été construite et nul doute qu'avec quelques cochons qui y sont déjà réussiront à se reproduire rapidement.  A ceux-ci s'ajouteront des chèvres, des poules et autres petits animaux de la ferme. Les champs ont été labourés et ensemencés en partie. Les premières récoltes de maïs, d'arachide, de soja permettront d'alimenter sous peu la population en nourriture de qualité.

Congo (RDC) Faim/Hunger Inc. remet directement à la Coopérative Agropastorale de Kamiji les sommes recueillies en son nom et s’assure que ces argents sont dépensés directement pour produire la nourriture nécessaire à la survie des familles.

Oui, nous pouvons faire la différence, aidez-nous à les aider.